Réorganiser son entreprise face à l'absnetéisme

 

Être un manager au sein d’une entreprise, quel qu’en soit le domaine d’activité, ce n’est pas seulement accompagner l’ensemble de ses équipes dans l’accroissement d’une structure, c’est aussi devoir prendre, parfois, des décisions difficiles. La réorganisation est, par exemple, une étape pouvant provoquer chez vos collaborateurs un changement brusque, impactant parfois leur propre santé. Tout gérant se doit donc d’anticiper ce changement et de prévenir le risque à venir pour l’ensemble des salariés, car logiquement la restructuration d’une entreprise va affecter non seulement les salariés qui vont perdre leur emploi, mais aussi ceux qui vont le conserver, puisque malgré tout, leur environnement va être bousculé. En outre, la réorganisation d’une entreprise n’est pas une décision facile à prendre, elle peut être la conséquence de problèmes économiques pour une structure. Elle relève non seulement de l’avenir des salariés, mais aussi de l’avenir d’une entreprise. Pour mieux comprendre comment s’y prendre pour réorganiser une entreprise, nous allons nous poser des questions essentielles, quelles sont les principales raisons provoquant une restructuration et quelles vont être les étapes à respecter pour une bonne réorganisation d’entreprise. 

Pourquoi réorganiser votre entreprise ?

Peu importe le motif, la réorganisation d’une entreprise n’est jamais une décision facile à prendre. Mais toute société se doit de répondre à certains objectifs, et cette possibilité doit rester dans la tête des dirigeants, à travers chaque période de bilans. Il existe de nombreuses raisons pouvant pousser une société à opter pour une totale restructuration, nous allons les voir ensemble en les séparant en deux catégories distinctes : les causes internes et externes à l’entreprise

  • Les causes internes : diverses raisons peuvent pousser des dirigeants à opter pour une réorganisation, après la constatation de différents problèmes au cœur d’une structure. Il peut s’agir d’une mauvaise évolution des résultats de l’entreprise, de difficultés de financement, d’un manque d’adaptabilité de l’ensemble de l’équipe ou encore d’une confiance fragilisée au sein même de la structure.
  • Les causes externes : forcément, la réussite d’une entreprise ne dépend pas simplement de ce qu’il se passe à l’intérieur de la société, mais aussi de son environnement propre. La restructuration potentielle peut ainsi dépendre de nombreux facteurs. Par exemple, un changement dans les tendances et habitudes de consommation, l’entrée en scène de nouveaux concurrents ou encore une crise économique, que celle-ci soit mondiale ou à l’intérieur du secteur d’activité de l’entreprise. 

Quels sont les avantages et inconvénients d’une réorganisation ?

La réorganisation d’une entreprise reste un processus important, et souvent vital pour la survie d’une société, mais surtout, il s’agit d’une étape pouvant être compliquée. Ainsi, le choix d’une direction de totalement restructurer une entreprise apporte forcément son lot d’avantages et d’inconvénients. Parmi les bons points évidents, la restructuration, si elle est bien pensée et organisée, va atteindre son objectif principal, c’est-à-dire faire survivre une entreprise en difficulté. Elle va aussi permettre d’accroître votre compétitivité par rapport à vos principaux concurrents et, ainsi, réduire considérablement vos coûts. Nous pouvons rappeler que beaucoup de restructuration ont comme base un problème économique qu’il va falloir combattre. Concernant les inconvénients, car il y en a, la restructuration est un gros investissement de départ, qui comporte des risques. Comme nous l’avons précisé, réorganiser son entreprise est un processus très compliqué, pouvant être mal compris par l’ensemble des équipes. Le manager devra être présent pour accompagner de la meilleure façon possible ses collaborateurs dans ce changement, parfois brusque. Enfin, le cadre juridique peut aussi rendre le processus compliqué. 

Les étapes d’une restructuration d’entreprise

La finalité absolue d’une réorganisation au sein d’une entreprise est de pouvoir s’adapter au marché actuel et à ses nouvelles contraintes. Pour cela, il va donc falloir être extrêmement vigilant en procédant par étapes. Il semble fondamental d’avoir une véritable vision claire du système, tout en connaissant parfaitement le fonctionnement et l’organisation de l’entreprise dont vous allez devoir gérer la restructuration. Il faut avoir une stratégie claire et définie en amont pour parvenir à gérer ce grand chamboulement. La réorganisation d’une entreprise est généralement basée sur un business plan et un bilan prévisionnel. Découvrons quelles vont être les trois étapes clés vous permettant de mener à son terme une bonne restructuration pour votre entreprise. 

Diagnostic de la situation actuelle

Logiquement, la première étape du processus de réorganisation va être la réalisation d’un diagnostic de la situation dans laquelle votre entreprise se trouve à un instant T. Cette étape va vous permettre d’identifier et d’évaluer l’impact que va avoir ce changement sur vos principaux collaborateurs. Pour préparer psychologiquement vos employés aux nombreux changements qui vont suivre dans les prochaines semaines/prochains mois, il est fondamental d’expliquer à vos équipes la situation et surtout, les raisons vous ayant amené à prendre cette décision. Cette annonce va concerner toutes les parties prenantes de votre entreprise, c’est-à-dire les collaborateurs, mais également les acteurs externes : les clients, les fournisseurs, les prestataires, les partenaires, etc. De plus, la réalisation d’un diagnostic d’impact humain est tout simplement incontournable afin de bien cerner les principaux problèmes de votre entreprise, en identifiant ses points faibles pour mieux comprendre les enjeux et les différents moyens à votre disposition pour corriger la situation. La notion de diagnostic est cruciale pour vous amener à la deuxième étape du processus, autrement dit le traitement du problème. 

Traitement du problème

Une fois les différents problèmes bien identifiés, des décisions vont devoir être prises, tout en anticipant l’impact émotionnel que celles-ci vont pouvoir avoir sur les acteurs impliqués. En effet, une totale restructuration d’entreprise peut parfois amener un manager et un dirigeant à prendre des décisions pouvant être jugées particulièrement radicales. On parle alors de licenciement économique, de suppressions de poste, de fusions-acquisitions, de fermeture de sites de production ou encore de délocalisation. Ces transformations vont ainsi chambouler le quotidien des équipes, et pour cela, il va falloir accompagner ces derniers du mieux possible, afin de faciliter la transition. Nous ne pouvons que vous conseiller d’agir en toute transparence avec vos équipes, en partageant notamment votre plan d’actions. N’hésitez pas à transmettre votre vision, qu’ils puissent comprendre votre choix, et les impliquer dans l’avenir de l’entreprise. Vos collaborateurs auront sans doute des craintes et des questions à exprimer, soyez au rendez-vous pour les écouter et les rassurer. L’étape de la désintégration de l’ancien modèle de l’entreprise – et donc de toutes les habitudes de l’ancien mode opérationnel – va également certainement apporter une source de stress pour vos partenaires. Ces derniers risquent de voir tous leurs repères voler en éclats. Vous allez devoir être un accompagnateur attentionné et surtout, rester à l’écoute de votre équipe. 

Reprise et croissance

Après la déconstruction de votre ancien modèle, l’ultime étape du processus va être la reconstruction de votre entreprise. Durant cette période, vous allez mettre en place un tout nouveau modèle au sein de votre organisation. Celui-ci va concerner tous les niveaux présents au sein de l’entreprise : le mode de management, l’efficacité opérationnelle, la direction ou encore la réorganisation globale de l’ensemble des services présents. Afin d’assurer la bonne gestion de ce changement, et faire ainsi de cette restructuration une réussite totale à tous les niveaux, nous ne pouvons que vous conseiller d’effectuer un suivi régulier des performances, ainsi qu’une évaluation de l’engagement de vos équipes. Leur bien-être est un point central pour que ce nouveau cap soit une réussite. Aidez ces derniers à trouver leurs nouvelles marques, en s’adaptant à un nouvel environnement dans lequel ils vont désormais pouvoir s’épanouir. L’étape de la reprise est importante, car une grande partie de sa réussite dépend aussi de l’implication directe de vos collaborateurs. 

En résumé, pour toutes les entreprises, la réorganisation d’une entreprise est une étape délicate et complexe à mettre en place, puisqu’elle implique de nombreux acteurs et de nombreux changements. Notamment dans les cas où, en période de forte crise, une restructuration va aussi signifier, prendre des décisions lourdes de conséquences. Afin que ce nouveau cap se déroule sans encombre, un bon dirigeant va devoir être à l’écoute de ses collaborateurs et ne surtout pas négliger l’impact émotionnel qu’un tel changement peut avoir sur une équipe. Afin de vous accompagner au mieux dans cette transition importante, notre organisme Quality Training propose de nombreuses formations managériales aux dirigeants. Nous sommes présents pour vous donner toutes les clés, vous aidant à traverser cette période pouvant être difficile, transformant ainsi les obstacles en véritable force, afin que votre entreprise puisse prendre un nouveau départ !

Articles connexes

Ces autres articles pourraient également vous intéresser.

Les fleurs du mail

Les fleurs du mail

Contrôler votre boîte mails au lieu d’être contrôlé (e) par elle! Pour reprendre le contrôle sur…

Lire la suite
Word - 25 raccourcis clavier pour gagner du temps

Word : 25 raccourcis clavier pour gagner du temps

Microsoft met à votre disposition des raccourcis clavier Word afin d’améliorer l’expérience des utilisateurs dans le…

Lire la suite
Manager faisant une réunion avec son équipe heureuse en télétravail

Comment motiver ses équipes à distance ?

    Le télétravail ne permet pas toujours de piloter convenablement ses équipes et de garder…

Lire la suite