Epuisement émotionnel

Fatigue intense, irritabilité, sentiment d’incapacité à faire son travail… Parfois, on a tendance à prendre ces signaux d’alerte comme un simple “coup de mou”, une fatigue passagère. Pourtant, ce n’est pas toujours le cas. Cependant, dans certains cas, ce ne sont que les premiers symptômes d’un trouble qu’il faut prendre très au sérieux. En effet, de nombreux coups durs peuvent s’accumuler, provoquant ce que l’on peut appeler un court-circuit. L’équilibre fragile ne tient plus et les émotions vont imploser. On appelle cela un épuisement émotionnel. Si c’est un phénomène qui peut intervenir dans le cadre du travail, les symptômes peuvent également avoir un rapport avec un surmenage intense ou une vie familiale ou sentimentale particulièrement toxique. Nous allons tenter de voir comment repérer les premiers signaux et comment agir au plus vite pour le bien de la personne concernée. 

Quels sont les signaux d’alerte ?

Parfois appelé le burn-out émotionnel, ce phénomène de plus en plus répandu – et surtout diagnostiqué – intervient lorsque des changements majeurs se produisent dans la vie d’une personne et viennent s’ajouter à des problèmes déjà bien présents. En général, cette forte fatigue va intervenir, car nous en demandons trop à notre corps. On ne lui donne pas le temps de répondre à tous ces défis. Nous sommes en permanence à la recherche d’un équilibre physique, émotionnel et psychique. Ainsi, cet épuisement va nous donner la sensation d’être totalement accablé et dépassé par des événements que nous ne pouvons plus contrôler. Chaque tâche que nous allons devoir effectuer – que ce soit dans notre vie professionnelle ou personnelle – va être extrêmement difficile et va demander un gros effort. Alors qu’en temps normal, celle-ci est totalement basique. C’est le début d’un épuisement émotionnel caractérisé. 

Les principaux symptômes

En somme, comme toutes les formes de troubles d’épuisement, le burn-out émotionnel n’intervient pas pour une raison précise. Il est en réalité la cause de tout un enchaînement de circonstances. On se retrouve totalement dépassé, au point de ne plus pouvoir réussir à affronter chaque petit défi se présentant dans notre vie. Mais pour diagnostiquer ce problème à temps, il faut aussi savoir reconnaître les signes. Ces derniers ne sont pas forcément faciles à voir, car pris indépendamment les uns des autres, il peut s’agir d’une simple fatigue, rien de plus. Mais dans énormément de cas d’épuisement émotionnel, il s’agit de plusieurs symptômes. On peut en noter quelques-uns des plus répandus. 

  • Une irritabilité prononcée et particulièrement inhabituelle, notamment une perte de patience avec son entourage.
  • Une fatigue très importante, particulièrement le matin, nous donnant l’impression qu’il sera impossible d’affronter une journée pourtant dite classique.
  • De forts problèmes de sommeil, l’insomnie étant un symptôme parmi les plus récurrents dans ce genre de troubles.
  • Un fort stress dans les tâches que nous devons accomplir.
  • Une hypersensibilité particulièrement élevée.
  • Un manque de désir et d’envie, plus simplement dit, la personne souffrante n’a plus envie de rien, n’arrivant plus à savoir ce qui pourrait la rendre heureuse de nouveau.

Comment sortir de l’état de crise émotionnelle ?

Attention tout de même, une forte fatigue ou une irritabilité passagère ne cache pas forcément un problème plus profond. La découverte des signaux d’alerte est, en somme, seulement la première étape. Il va ensuite falloir que le patient se fasse soigner et soit pris en charge par un professionnel. Le burn-out n’est cependant pas une maladie à proprement parler, il n’y a pas réellement de traitement pour ce trouble. Mais à l’image de l’épuisement professionnel, il est possible de soigner les différents symptômes, afin de diminuer le stress du patient et l’aider, ainsi, à affronter ses principales difficultés. On peut conseiller également une thérapie, qui est une option non négligeable, car le plus souvent, le mal provient des problèmes du passé non réglés. Cette perspective peut lui permettre d’échanger avec un professionnel et l’aider, ainsi, à mettre de côté certaines blessures et à aller de l’avant. Quant au traitement par médicaments, celui-ci n’est indiqué que dans des cas très avancés de burn-out émotionnel. 

Comment éviter l’épuisement professionnel ?

Tous ces symptômes que nous avons décrits ne sont en réalité que la partie immergée de l’iceberg. Car ils peuvent déboucher sur des problèmes véritablement sérieux, comme un trouble dépressif majeur, des maladies comme des ulcères et des problèmes gastro-intestinaux ou encore de forts troubles de l’anxiété. Au point de départ, ces symptômes vont faire leur apparition, car la personne va se sentir dépassée, dans l’impossibilité de répondre à des besoins simples. Si cet effondrement provient le plus souvent de facteurs extérieurs, rappelons tout de même que le burn-out émotionnel est aussi le résultat d’une pression beaucoup trop grande, que l’on se met à nous-même. 

Quelles sont les clés pour lutter contre le burn-out ?

Provoquant un effondrement dans la vie d’une personne et se répercutant sur une vie familiale, amoureuse et/ou professionnelle, l’épuisement émotionnel peut néanmoins être évité. Pour cela, nous allons vous donner quelques conseils à appliquer. Ces derniers renforcent votre confiance en vous, et vous aideront à voir les choses du bon côté pour ne pas tomber dans ce genre de cercle vicieux dont il sera difficile – mais pas impossible – de se sortir.

Privilégiez la relaxation

Dans son quotidien, il est très important de trouver le bon équilibre entre une vie professionnelle intense et une vie de famille qui peut impliquer de grandes responsabilités. Pour cela, vous allez avoir besoin de moments rien qu’à vous, en trouvant le temps de déconnecter. Pour cela, nous pouvons vous conseiller de passer du temps seul ou avec vos meilleurs amis, de faire des activités invitant à la relaxation et à l’apaisement du corps et de l’esprit, comme la lecture, la promenade ou une activité sportive. 

Rester dans le moment présent

Il s’agit là d’une clé tout simplement essentielle dans la lutte contre l’épuisement émotionnel. Vous devez absolument apprendre à ne pas remuer le passé, ne plus penser à vos erreurs, à vos regrets, et à rester dans le moment présent. C’est absolument capital pour garder une bonne santé émotionnelle et vous tourner vers des choses plus positives. 

Demander de l’aide

Dans de nombreux cas de burn-out émotionnel, le trouble s’aggrave, car la personne impliquée s’enferme dans son mal, refusant d’en parler à son entourage. Il s’agit d’une grave erreur, puisque l’aide de vos proches ou de vos collègues peut permettre de vite cerner le problème et de trouver les meilleures solutions. 

Apprenez à exprimer librement vos émotions

Dans le même ordre d’idées, il est très important d’apprendre à exprimer librement ses propres émotions, de s’autoriser l’échec et se dire que oui, on peut aller mal, et au fond ce n’est pas si grave. Il s’agit là d’un bon début pour guérir, apprendre que l’on ne peut pas gérer, apprendre à dire non et à demander de l’aide en exprimant ses propres sentiments. C’est aussi vrai dans votre vie personnelle que dans votre vie professionnelle, où vos supérieurs et collègues sont présents pour vous aider dans les difficultés. 

Faites une liste de vos priorités !

Lorsque vous commencez à ressentir les premiers effets d’un potentiel épuisement émotionnel, nous ne pouvons que vous conseiller de faire une liste de vos priorités et surtout de vous y tenir. Par exemple, vous pouvez abandonner certaines activités qui peuvent être un fardeau à vos yeux, trouver de nouveaux centres d’intérêts afin d’insuffler un peu de nouveautés dans votre quotidien. Le changement peut même aller plus loin, comme une réorientation professionnelle

Évaluer son épuisement émotionnel, une bonne solution ?

Dans un cas de surmenage ou d’un burn-out émotionnel, nous vous conseillons de consulter votre médecin traitant. Après un échange à ses côtés, ce dernier va ensuite pouvoir vous orienter vers la personne la plus compétente à ses yeux. Cela peut être un psychologue ou un psychiatre, avec éventuellement une thérapie. Pour permettre de cerner votre état actuel, il existe un test afin d’estimer votre état émotionnel. Il s’agit du test d’inventaire de Maslach. Celui-ci se base en réalité sur la version originale du MBI – Maslow Burnout Inventory – comportant une vingtaine de questions et explorant trois thématiques fortes : l’épuisement émotionnel, la déshumanisation et votre degré d’accomplissement au travail. 

En bref, l’épuisement émotionnel est un sujet de société qui concerne de plus en plus de monde, notamment dans le monde de l’entreprise. Contrairement à l’épuisement professionnel, dont le trouble provient essentiellement du milieu de travail dans lequel on évolue, ce problème est beaucoup plus complexe et difficile à diagnostiquer et à soigner. Car revenir à la racine d’une potentielle dépression est beaucoup plus compliqué. Pour aider les entreprises à prendre en charge ce trouble et aider au mieux leurs collaborateurs, notre organisme Quality Training propose de nombreuses formations managériales pour accompagner les dirigeants et salariés. Aujourd’hui, on estime à 7 %, la statistique de la population française souffrant d’une détresse psychologique au travail et dans leur vie personnelle et presque 20% de la population belge de plus de 15 ans souffre du même problème.

Articles connexes

Ces autres articles pourraient également vous intéresser.

Neurosciences

Neurosciences et formation continue : 5 astuces pour doper les connaissances de vos salariés

Agendas surchargés, stress, fatigue, conviction que l’on est né(e) avec une « quantité d’intelligence » immuable, impression que…

Lire la suite
Optimiser sa page Facebook en 6 étapes

Optimiser sa page Facebook Pro en 6 étapes

Facebook regroupe la plus grande communauté du monde de tous les réseaux sociaux. Et de plus…

Lire la suite
Comment organiser un Webinaire de A à Z

Comment organiser un webinaire de A à Z

L’essor du télétravail a démocratisé de nouvelles façons de communiquer. Le webinaire en fait partie. Il…

Lire la suite